Jeunesse et vieillesse: images médiévales de l'âge en littérature anglaise

A propos du livre :

On entend souvent dire que "tout le monde mourait jeune au Moyen Age", qu'on était déjà vieux à 40 ans (l'âge canonique). Or, il ne faut pas se laisser tromper par les statistiques. Certes, l'espérance moyenne de vie était plus basse, mais cela pouvait beaucoup varier selon les classes sociales, les sexes, ou les activités professionnelles. Il serait faux d'imaginer que les auteurs du Moyen Age ignoraient le processus de vieillissement, ou qu'ils ne s'intéressaient pas à ce sujet dans leurs oeuvres. La littérature médiévale allait-elle rester insensible aux âges de la vie ?

Textes réunis et présentés par Leo Carruthers et Adrian Papahagi (publication par L'Harmattan, Paris, 2005).

retour à la page activités et publications du CEMA